Notre Blog

Qu’est-ce que le taux de rebond et comment utiliser cet indicateur de performance ?

Qu’est-ce que le taux de rebond et comment utiliser cet indicateur de performance ?

Ce que vous allez apprendre dans cet article...

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Votre site web n’a qu’un seul objectif : vous permettre d’acquérir de nouveaux prospects et même, de nouveaux clients. Jusque là ok. Mais pour convertir un internaute, il faut bien sûr qu’il reste un minimum de temps sur votre site internet. Il faut qu’il consulte vos pages.

Le taux de rebond, ou « bounce rate » en anglais, permet de connaître le pourcentage de visiteurs sur votre site web qui ne font que passer une fraction de secondes. Il s’agit d’un indicateur de performance clé en marketing digital.

On fait le point pour tout comprendre au taux de rebond, car il n’est pas aussi simple qu’il en a l’air à interpréter.

Taux de rebond d’un site web : qu’est-ce que c’est ?

Le taux de rebond est un indicateur de performance (ou KPI pour « Key Performance Indicator ») central en marketing digital. Il permet en effet de savoir le pourcentage d’internautes qui quittent le site web sans en avoir consulté les pages ou sans avoir cliqué sur un lien interne.

Le taux de rebond est également utilisé pour les landing pages. Dans ce cas, il y a rebond si l’internaute quitte la landing page sans avoir cliqué sur le CTA.

Il faut noter également qu’il y a rebond si l’internaute clique sur un lien externe et va vers un autre site, cela même si la page d’origine reste ouverte dans le navigateur.

Du point de vue de Google, le taux de rebond permet au moteur de recherche d’évaluer la pertinence d’un site web et de ses contenus. De fait, Google utilise le bounce rate d’un site internet pour définir son positionnement dans les SERPs, autrement dit son référencement.

Taux de rebond d’un site web : un bon bounce rate, c’est quoi ?

À première vue, le taux de rebond d’un site internet semble être une donnée simple à interpréter :

  • Un taux de rebond élevé pose problème
  • Un taux de rebond faible est de bon augure

En réalité, l’analyse du bounce rate n’est pas si évidente.

Effectivement, un taux de rebond élevé est un signal négatif pour Google. Mais cela ne veut pas dire que le site web en question se porte mal ou que son contenu n’intéresse pas les internautes. Il y a toujours des cas particuliers. Par exemple :

  • Un site one page sur lequel l’internaute trouve rapidement les informations qu’il cherche et repart aussitôt
  • Un annuaire en ligne, ou un dictionnaire en ligne, où l’internaute vient pour une raison précise et n’explore donc pas davantage

Dans ces 2 cas, le taux de rebond peut être relativement élevé sans en conclure nécessairement qu’il y a un soucis.

À l’inverse :

  • Un site e-commerce dont le but est d’inciter l’internaute à consulter plusieurs fiches produits
  • Un site d’information ou d’actualité dont la stratégie est de faire rester l’internaute pour qu’il consulte plusieurs pages

Dans ces 2 cas cette fois-ci, un taux de rebond élevé est tout sauf un bon signe.

👉 Comment interpréter ce taux de rebond du coup ?

À vrai dire, même les pros du webmarketing ne sont pas unanimes quand il s’agit de définir ce qu’est un bon taux de rebond. Cependant tous s’accordent sur une chose :

  • Un taux de rebond inférieur ou égal à 30 % est un excellent point
  • Un taux de rebond supérieur à 50 % doit toujours faire réfléchir

Enfin, il convient de noter que le taux de rebond est plus fort sur mobile que sur ordinateur. Cela s’explique simplement, puisque les mobinautes utilisent internet le plus souvent pendant leurs trajets. Ainsi, il suffit que leur bus arrive ou que, pour une raison ou autre, ils doivent se dépêcher, et hop ! ils quittent la page. Or, comme la tendance est clairement « mobile », cela peut faire largement évoluer l’interprétation du bounce rate…

Taux de rebond trop élevé : comment améliorer le bounce rate d’un site web ?

Le taux de rebond ne suffit pas à lui seul pour concevoir une stratégie d’optimisation. Si un bounce rate est élevé, la première chose à faire est de cibler le problème réel :

  • Quelles pages sont concernées ?
  • Quels canaux ont amené les internautes qui repartent aussitôt ?

Prenons un exemple : si le taux de rebond est élevé pour les internautes issus des réseaux sociaux, c’est probablement que votre message de promotion sur ces réseaux pose problème, n’est pas cohérent, et doit être revu.

Ce n’est qu’un exemple, mais dans tous les cas, un fort taux de rebond invite à prendre du recul. Et il conviendra toujours d’examiner en parallèle d’autres indicateurs :

  • La durée des visites
  • L’origine du trafic
  • L’appareil utilisé par l’internaute

De fait, il est impossible ici de dire d’une façon générale comment faire baisser un taux de rebond élevé. Savoir que votre bounce rate est trop fort ne vous donne aucune information vous permettant de corriger les choses.

Finalement et pour conclure, il faut envisager un taux de rebond élevé comme un message d’alerte. Il signale un problème potentiel, mais seul un examen approfondi (au travers d’un audit de site web notamment) peut permettre de poser un diagnostic et de trouver des solutions.

Partagez cet article !
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Nos dernières publications