Notre Blog

Liens Do Follow et liens No Follow : quelles sont les différences et les erreurs de base à éviter ?

Liens Do Follow et liens No Follow : quelles sont les différences et les erreurs de base à éviter ?

Ce que vous allez apprendre dans cet article...

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Dans toutes les stratégies SEO, les liens sont de véritables piliers. Pour faire une comparaison, on pourrait dire que le netlinking (ou l’art de construire les liens hypertextes) est à un site web ce que le squelette est au corps humain : c’est grâce à lui qu’il tient debout et qu’il peut évoluer, rien que ça.

Si vous avez besoin d’un petit cours de remise à niveau sur les bases du netlinking, vous pouvez consulter cet article sur le blog de bienetre.marketing : Netlinking : comprendre l’importance des liens hypertextes dans le référencement naturel.

Nous ne reviendrons pas ici sur les différents liens hypertextes. Nous allons en revanche nous intéresser à une subtilité de ces liens : les attributs « do follow » et « no follow ». Des subtilités qui, comme bien souvent en webmarketing, sont loin d’être des détails, puisqu’une mauvaise utilisation peut bel et bien ruiner tout vos efforts en termes de référencement.

Explications et conseils SEO pour nommer correctement (et donc efficacement) vos liens hypertextes.

Stratégie de netlinking : définitions des attributs do follow et no follow des liens hypertextes

Mais déjà et pour comprendre le reste : qu’appelle-t-on un attribut ?

Un attribut pour Google est une indication que l’on donne à ses robots d’indexation. La mission de ces robots (également appelés crawlers ou web spiders) est d’explorer automatiquement toutes les pages du web. Très simplement, les attributs do follow et no follow indiquent à ces robots s’ils doivent suivre un lien hypertexte, ou non.

Un lien do follow, c’est quoi ?

L’attribut do follow est celui qui est défini par défaut à la création d’un lien hypertexte. Lorsque vous redirigez un internaute vers une autre page pertinente (que ce soit pour citer vos sources, inviter à la lecture d’un autre article complémentaire, ou inciter à remplir un formulaire), le do follow indique à Google de « faire le lien ». Concrètement, cela veut dire que cette autre page rentrera en compte dans le calcul par l’algorithme de votre positionnement.

liens do follow

 

Un lien no follow, qu’est-ce que c’est ?

Vous l’aurez compris, lorsque l’on donne l’attribut no follow à un lien, on dit aux robots de Google de ne « pas suivre » le lien. Cette consigne est à appliquer aux liens externes dans certaines situations :

  • L’ancre n’a pas de rapport avec la page vers laquelle les internautes sont renvoyés (« cliquez ici » par exemple, ou encore « pour savoir plus »)
  • Vous mettez l’URL de votre site dans des forums ou des commentaires de blog (Google n’aime pas vraiment ça et vous risquez de passer pour un spammer avec à la clé une jolie pénalité)
  • Si vous renvoyez vers un site de mauvaise qualité (cela peut arriver si vous dénoncez telle ou telle pratique par exemple. Dans ce cas, mieux vaut ne pas être « lié » à ce site-là)
  • Plus largement, pour avoir la main sur votre e-reputation

liens no follow

 

Enfin du moins, c’était comme ça avant. Car évidemment, il y a eu des changements et des évolutions chez Google, chose qui rime la plupart du temps avec subtiles nuances techniques…

Sans trop rentrer dans les détails pour rester compréhensible, en 2019 et 2020 Google a modifié sa façon de prendre en compte l’attribut no follow :

  • Premièrement, sont ajoutés 2 nouveaux attributs au no follow pour le compléter : l’attribut « sponsored » et l’attribut « ugc ».
    • « Sponsored » concerne les liens sponsorisés, autrement dit et le plus souvent monnayés
    • « ugc » s’applique aux liens créés par les utilisateurs du site, comme sur un blog participatif par exemple, liens dont l’éditeur du site (vous) n’est pas responsable
  • Deuxièmement, ces attributs no follow, sponsored et ugc ne sont plus des directives pour Google, mais des « indices ». Autrement dit, vous pouvez lui demander de ne pas suivre un lien, s’il a envie de le faire, il le fera quand même…

3 erreurs classiques à éviter avec les attributs Do Follow et No Follow dans votre stratégie de netlinking

L’utilisation des liens do follow et no follow est impérative dans toute démarche d’optimisation SEO. Cependant, lorsque nous réalisons des audits de sites web pour nos clients, nous constatons souvent 3 erreurs commises, qu’il convient bien sûr d’éviter :

  • Mettre des attributs no follow sur les liens internes: cela revient à annuler tout votre travail de maillage interne
  • Mettre des attributs do follow sur tous vos liens hypertextes: comme dit plus haut, les do follow sont dans certains cas à éviter pour ne pas risquer des pénalités de Google
  • Autoriser les lecteurs de votre blog à laisser des commentaires en do follow: là encore, nous en avons parlé plus haut. Si vous ne faites pas un travail de modération sur ces commentaires, vous risquez de vous retrouver avec des liens commerciaux ou des liens spams qui seront pénalisants pour l’ensemble de votre site.

Pour conclure, faire des liens hypertextes peut paraître un exercice simple. Mais en réalité il n’en est rien. Chaque lien créé doit être le fruit d’une réflexion stratégique. Il y a des enjeux, mais il y a aussi des risques à ne pas négliger.

 

Partagez cet article !
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Nos dernières publications