Notre Blog

5 bonnes pratiques pour des newsletters performantes

5 bonnes pratiques pour des newsletters performantes

Ce que vous allez apprendre dans cet article...

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Outil de communication et levier marketing réputé pour son efficacité dans une stratégie commerciale, vous utilisez peut-être la newsletter pour entretenir le lien avec vos clients et prospects. Mais mettez-vous en œuvre les bonnes pratiques qui permettront à vos campagnes d’e-mailing de sortir du lot et de faire la différence ?

En moyenne, les internautes français reçoivent 39 newsletters par jour. Alors bien sûr, vous savez déjà que votre contenu ne doit pas être trop long (500 mots max), qu’il doit être percutant et personnalisé au maximum si vous ne voulez pas que votre newsletter finisse dans la poubelle de votre cible. Vous savez également qu’il faut structurer votre texte et accorder un soin particulier à l’objet de votre e-mail. Mais même en respectant ces quelques règles, si vous n’appliquez pas les 5 bonnes pratiques suivantes pour vos campagnes d’e-mailing, vous perdrez en efficacité.

Explications.

1- Soyez en conformité avec le RGPD

Le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) vous oblige aujourd’hui à demander le consentement des personnes à qui vous envoyez vos newsletters.

Si vous n’êtes pas en mesure de fournir la preuve de cet accord, vous risquez des amendes relativement importantes, puisque comprises entre 3 et 4 % de votre chiffre d’affaires. Mais au-delà de cet aspect « législation », en ne demandant pas le consentement explicite de vos destinataires, vous risquez tout simplement de finir dans les spams et de nuire à votre e-réputation.

2- Mettez toujours un lien de désinscription

Intégrer un lien de désabonnement fait également partie de vos obligations selon le RGPD.

Par ailleurs, les feedbacks et les demandes de désinscription que vous recevrez de vos destinataires sont des outils précieux pour affiner votre ciblage et travailler à obtenir une base de contacts plus qualifiés. De cette façon, vous pourrez augmenter significativement votre taux d’ouverture. Vos taux de clics s’amélioreront aussi et, total des courses, vos campagnes d’e-mailing gagneront en performance.

3- Pensez responsive

La plupart des internautes français consultent leurs e-mails sur leur smartphone. Il est impensable que votre newsletter ne s’affiche pas de façon optimale sur mobile !

Comment faire ?

Dès la conception graphique de votre newsletter, pensez responsive design, ou « mobile friendly ». Veillez également à optimiser le poids de votre e-mail. Plus il est lourd, et moins il sera lu. Idéalement, essayez de ne pas dépasser 1000 ko, images incluses.

4- Intégrez des call to action

Les call to action sont des boutons d’appel à l’action. Par exemple « contactez-nous », « visitez notre site web », « commandez maintenant », ou encore « téléchargez aujourd’hui ».

Dans l’idéal et si vous avez des réseaux sociaux, pensez également à inclure des liens vers eux à la fin de vos newsletters, voire dans le pied de page.

5- Joignez vos coordonnées

Même si votre e-mail n’appelle pas nécessairement de réponse, il est très important de faire figurer vos coordonnées précises dans vos newsletters.

En effet, le format « noreply@nomdelentreprise.com » pénalise non seulement la délivrabilité, mais également votre image. En préférant le format « prenom@nomdelentreprise.com » vous participez à créer un lien de proximité avec votre cible. Et c’est justement l’un des objectifs d’une bonne newsletter !

 

 

Partagez cet article !
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Nos dernières publications